Blog

Jeûne intermittent 48h

Le jeûne intermittent est devenu une méthode de perte de poids qui plaît de plus en plus aux personnes désireuses de perdre leurs kilos en trop. Et c’est notamment grâce à sa souplesse. En effet, il n’y a pas qu’une façon de jeûner par intermittence. Il existe plusieurs protocoles de jeûne intermittent dont le jeune intermittent de 48h

En quoi consiste le jeûne intermittent 48h ?

Le jeûne intermittent 48h consiste à jeûner pendant 2 jours consécutifs soit 48h par semaine.

La différence avec le jeûne 5:2 qui consiste également à jeûner 2 jours, c’est que le jeûne intermittent de 48h doit impérativement être fait 48 heures d’affilées. Tandis que dans le jeûne 5:2, vous pouvez placer les deux journées de jeûne quand vous le souhaitez dans la semaine sans que cela ne soit fait nécessairement 2 journées d’affilée.

Qu’est-ce qu’on mange après un jeûne de 48h ?

Durant votre jeûne vous devrez vous contenter d’eau, de thé et de café sans sucre. Si vous n’êtes pas débutant, vous pouvez aussi tenter la version sèche de ce jeûne où aucun liquide n’est autorisé.

Après 48h de jeûne, vous devez y aller doucement avec votre corps. C’est la seule restriction sans en être une que vous devrez respecter. L’idéal lorsque vous rompez un tel jeûne serait de manger quelque chose de léger et facile à digérer. Par exemple une poignée d’amandes ou des tomates cerises. Puis 30 minutes à une heure après un petit repas constitué de protéines et légumes. En effet, ce repas ne devra être ni trop sucré, ni trop gras sous peine de vous causer des effets indésirables : ballonnements, remontées, diarrhées …

Durant les jours restants, vous pouvez manger tout à fait normalement. En évitant un maximum les excès afin de garder les bénéfices de votre jeûne.

Est-ce qu’on peut continuer à faire du sport ou de la musculation pendant un jeûne intermittent de 48h ?

Vous pouvez continuer à faire votre sport et votre musculation avec le jeûne 48h. Idéalement durant les 5 jours restant de la semaine où vous avez le droit de manger. En effet, cela serait plutôt contreproductif durant votre jeûne de 48h.

D’autant plus que le sport n’est pas nécessaire pour perdre du poids avec le jeûne intermittent

On perd vraiment du poids avec le jeûne intermittent 48 heures ?

Sachez en effet qu’avec le jeûne intermittent 48h vous allez perdre jusqu’à 2 kilos en moyenne. L’idéal est de stabiliser cette perte de poids les jours restants de la semaine. C’est pourquoi il est important que vous ne mangiez pas excessivement afin de ne pas combler le déficit de calories créé par votre jeûne. Si vous le rattrapez en mangeant n’importe comment votre perte de poids risque d’être « annulée ». Vous risquez même de prendre du poids au final. C’est pourquoi il est important que vous ayez un plan en tête concernant votre alimentation. Surtout si vous êtes une personne qui a tendance à trop manger.

Quels sont les bienfaits du jeûne de 48 heures ?

La perte de poids n’est pas le seul bienfait du jeûne de 48 heures. Etant donné qu’il active plusieurs mécanismes dans le corps comme la cétose et l’hyperphagie, ce jeûne permet d’améliorer considérablement la santé de ceux qui le pratique. Ainsi, vous allez ralentir le vieillissement de vos cellules, réduire l’inflammation, amélioré la santé de votre corps et de votre cerveau, booster votre métabolisme, et aussi avoir une meilleure résistance à l’insuline.

Qui peut faire le jeûne intermittent de 48 heures ?

Même si le jeûne 48h permet d’améliorer sa santé, tout le monde n’est pas en mesure de le faire. Si vous êtes en état de dénutrition, pas encore adulte (âgé de moins de 18 ans), diabétique (de type 1), hypertendu ou une femme en procédure de PMA, enceinte ou allaitante, le jeûne intermittent 48 heures n’est pas fait pour vous. Vous risquez de graves problèmes de santé.

4 Conseils pour réussir votre jeûne de 48h

➡️ Choisissez le bon moment de la semaine pour vous pour effectuer votre jeûne de 48h. Il est important que vous soyez au calme. En général, les jeûneurs qui effectuent ce jeûne choisissent de le faire le week-end car ils ne peuvent pas en semaine à cause de leurs obligations et leur travail. Cela demande de la discipline mais cela vous permet également d’échapper aux diverses tentations du week end.

➡️ Commencez par un jeûne plus petit. Sinon vous aurez beaucoup de mal à tenir 48h. Vous pouvez déjà tenter de faire 24h, puis 36h plusieurs fois. Une fois que cela sera facile pour vous, il y a de forte chance que vous réussissiez votre jeûne de 48h

➡️ Buvez beaucoup d’eau. Les sensations de fringales peuvent être dus à la déshydratation.

➡️ Ne mangez pas trop durant vos phases d’alimentation.

Jeûne intermittent 23h (23/1) : Mode d’emploi, Avantages et Résultats

Le jeûne intermittent est une méthode visant à jeûner pendant un certain nombre d’heures et manger pendant les heures restantes. Il existe plusieurs durées dont le jeûne intermittent de 23H aussi appelé jeûne intermittent 23/1.

Qu’est-ce que le jeûne intermittent 23H ?

Pour effectuer le jeûne intermittent, jeûnez simplement pendant 23H et mangez vos repas durant l’heure restante de la journée. Le jeûne intermittent 23/1 doit être fait tous les jours de la semaine et suffisamment longtemps pour en tirer tous les bienfaits.

Que manger durant un jeûne intermittent 23/1 ?

Pendant un jeûne intermittent de 23H, vous n’avez pas de liste d’aliments autorisés ou interdits. En effet, c’est un des grands avantages du jeûne et c’est pour cela qu’il est de plus en plus populaire parmi les personnes qui veuillent perdre du poids sans se priver. Par exemple, il n’est pas nécessaire de vous restreindre et de limiter votre consommation de sucres lents (pâtes, pommes de terre …). Bien qu’il soit évident que lorsque vous essayez de perdre du poids et d’être en meilleure santé, vous devez éviter les aliments transformés et la restauration rapide (Mcdonalds, KFC, Kebab…). Préférez une alimentation saine, simple et non transformée en achetant de la viande en boucherie par exemple et des fruits et légumes au rayon frais du supermarché.

Quant au nombre de repas autorisés, c’est à vous de décider du nombre de repas que vous aurez. Mais il n’y a pas non plus beaucoup de possibilités durant une heure.

Qu’en est-il du sport et de la musculation durant le jeûne 23/1 ?

Il est possible de faire de l’exercice durant un jeûne intermittent de 23h notamment durant la période de jeûne. Il existe d’innombrables études qui montrent les avantages du sport effectué à jeun. En effet, il permet d’optimiser le processus de lipolyse et d’éviter les désagréments digestifs causés par la pratique du sport avec des aliments dans l’estomac. Cependant, les activités intenses telles que le HIIT doivent être évitées et les activités d’endurance modérées telles que la marche rapide doivent être préférées.

Quant à la musculation, il est déconseillé de la faire pendant le jeûne. En termes de performances, ce serait contre-productif. Il est préférable de le faire pendant la fenêtre de repas.

Le jeûne intermittent 23h est-il efficace pour perdre du poids ?

En fait, de nombreuses études ont montré que le jeûne intermittent de 23h permet de rentrer en cétose et en mode brûle graisse. La cétose est un état qui permet au corps d’éliminer la graisse. Lorsque vous faites un jeûne intermittent 23/1 il n’y a aucun doute sur le fait que vous perdrez du poids. A noter qu’une perte moyenne de 1,2 kg par semaine a été observée. C’est l’idéal car il est recommandé de perdre maximum 1 kilos par semaine pour éviter les effets yoyo, les vergetures et l’excédent de peau.

Quels sont les bienfaits du jeûne 23/1 ?

Les avantages ne s’arrêtent pas là puisqu’en plus de vous faire retrouver la ligne, le jeûne intermittent vous gardera en bonne santé. En effet, grâce à lui, vous allez réduire votre résistance à l’insuline et votre cholestérol. Par ailleurs, une amélioration de la santé de votre cœur et de votre cerveau aura également lieu. Ce qui diminuera les risques de maladies cardiaques et d’Alzheimer. Le jeûne de 23h aura un impact positif sur votre longévité. Vous allez également réduire l’inflammation que vous avez potentiellement dans votre corps et qui est à l’origine de maladie comme l’arthrose par exemple.

Qui peut faire le jeûne 23/1 ?

Hélas, tout le monde ne peut pas faire le jeûne intermittent 23h. À commencer par les personnes en état de dénutrition ou ayant un IMC en dessous de 18.

Par ailleurs, les personnes qui prennent des médicaments ne pourront pas non plus faire le jeûne intermittent. Ce qui englobe les personnes diabétiques (diabète de type 1).

Plus surprenant, certaines femmes ne peuvent pas faire le jeûne 23/1. En effet, des études ont montré que le jeûne intermittent peut entrainer des aménorrhées (absence de règles). Il n’est donc pas compatible avec les femmes qui essayent de tomber enceinte, ni celles qui suivent un parcours de PMA. Cela n’est pas recommandé non plus durant la grossesse ni l’allaitement.

Conseils pour réussir votre jeûne intermittent 23/1

Pour réussir votre jeûne intermittent 23h, nous vous conseillons de tester sur plusieurs jours les plages horaires sur lesquelles vous supportez le mieux la privation de nourriture et la faim. Par exemple si vous adorez le repas du soir et qu’il est très difficile de ne pas manger avec vos proches, n’hésitez pas à  » sacrifier  » plutôt le petit déjeuner pour conserver ce moment salvateur pour vous.

Jeûne intermittent 36h : Mode d’emploi, Perte de poids et Avis

Le jeûne intermittent est une méthode de perte de poids et remise en forme qui a fait ses preuves. Elle consiste à jeûner durant une période de minimum 12H et manger durant le reste du temps.

Ces périodes plus ou moins longues de jeûne aident à déclencher des réactions au niveau du métabolisme. Ces dernières permettent de mettre en marche des mécanismes qui contribuent à la perte de poids comme la cétose.

Si la durée minimum est de 12 heures, le jeûne intermittent le plus long est celui de 96H. Il y a également le jeûne intermittent de 36 heures.

C’est ce dernier que nous allons vous expliquer à travers cet article.

En quoi consiste le jeûne intermittent 36H ?

Le jeûne intermittent 36/12 consiste à jeûner durant 36 heures d’affilées soit presque 2 jours. Le reste de la semaine, vous pouvez manger normalement. Le jeûne intermittent 36h doit être fait 1 fois par semaine durant au moins un mois pour vraiment voir ses bénéfices.

Qu’est-ce qu’on mange après un jeûne intermittent de 36H ?

Heureusement, aucun aliment n’est interdit durant cette période d’alimentation souvent appelé à juste titre période de  » festin ». Vous pourrez a priori manger tout ce qui vous passe par la tête.

Il faudra cependant éviter de vous ruer sur les plats qui vous font envies sans transition. En effet, après un jeûne de 36 heures, le système digestif a besoin d’être ménager. Vous devez donc le réhabituer petit à petit en commençant avec des crudités (concombres, tomates cerises, carottes râpées…). C’est l’idéal pour rompre un jeune car elles sont fraiches, faibles en calorie, en glucides et facile à digérer.

Prenez ensuite une boisson chaude come un thé vert ou une soupe. Cela aidera votre estomac à se préparer à l’arrivé d’aliments chauds plus consistants que vous pourrez prendre 30 min après ce breuvage chaud. Mangez ensuite ce qui vous fait envie sans compter les calories. Ecoutez votre estomac et prenez en compte votre satiété. Et surtout, évitez de manger trop sucrés. Vous risquez d’avoir mal au ventre, de vomir ou avoir des diarrhées.

Sport et musculation durant le jeûne intermittent 36h

Concernant le sport et la musculation, il faudra éviter durant votre période de jeûne. Cela pourrait vous rendre trop faible ou créer des fringales dures à refreiner. Cela dit, il est tout à fait envisageable d’en faire avant de commencer le jeûne et durant votre période d’alimentation. Sachez cependant que ne pas faire de sport durant votre jeûne intermittent 36h ne sera en aucun cas un frein à votre perte de poids.

Perte de poids avec le jeûne intermittent 36 heures

En effet, les personnes suivant ce jeûne perdent jusqu’à 3,5kg. Cette perte s’explique par les mécanismes de perte de poids qui se mettent en place au fur et à mesure que les heures passent. D’abord la cétose à partir de 12 heures. Puis le « mode brûle graisse » à partir de 18 heures et enfin l’autophagie à partir de 24 heures.

Durant la cétose, le corps a déjà presque épuisé tous ces stocks de glycogène. Il commence alors à s’alimenter des graisses. Le mode brûle graisse est un état où l’approvisionnement en énergie du corps se fait à 60% par les graisses. Pour finir, l’autophagie est un stade où le corps  » s’auto-dévoré « . Les cellules sont alors nettoyées. Les inutiles ou abimées sont détruites ou recyclées. Ce processus permet à l’organisme de « se refaire une santé » avec des cellules saines. C’est un des bienfaits du jeûne intermittent 36 heures. Il est assez long pour atteindre ce stade qui n’est pas atteint avec la majorité des jeûnes intermittents.

Bienfaits procurés par le jeûne 36 heures

Mais ces bienfaits ne s’arrêtent pas là. En réduisant à 37% le nombre de calories, le jeûne intermittent 36h améliore les marqueurs santé. Une étude effectuée sur un groupe de personnes l’a confirmé (tests sanguins à l’appui). Les bienfaits du jeûne intermittent 36h sont une meilleure résistance à l’insuline, un taux de cholestérol plus bas et une forte diminution de la graisse ventrale (tour de taille) qui est responsable des maladies cardio-vasculaires. Ce jeune intermittent réduit aussi l’inflammation et ralentit le vieillissement des cellules (qui entraînent des maladies comme Alzheimer).

Le jeûne intermittent 36 heures fait partie des jeunes intermittents appelés ADF ( Alternate Day Fasting). L’intermittence de ces jeûnes se fait sur des journées et non des heures. De par sa difficulté, ce n’est pas un jeûne qui peut être effectué par tout le monde malgré ces bienfaits indéniables.

Tout le monde ne peut pas faire le jeûne 36h

Les personnes ayant un IMC en dessous de 15, les adolescents, les femmes enceintes, qui allaitent ou en parcours de PMA et les personnes diabétiques ne peuvent pas faire le jeûne intermittent 36h. Ce jeûne est également déconseillé aux personnes n’ayant jamais jeûné. Si vous êtes débutant, commencez par le jeûne intermittent 12h ou le jeûne 16/8 avant de vous lancer dans le jeune 36h. Dans tous les cas, il sera toujours plus sage de demander l’avis de votre médecin avant d’entreprendre un tel jeûne et de faire des analyses de sang avant et après pour voir comment votre corps réagit.

Conseils pour réussir votre jeûne intermittent 36 heures

Pour réussir votre jeûne intermittent 36h, nous vous conseillons de trouver la meilleure période de la semaine. L’idéal est que vous soyez chez vous au calme. Cela évitera les tentations et les dépenses d’énergie qui pourraient très rapidement installer une sensation de faim.

Avant votre jeûne intermittent de 36 heures, faites au minimum le jeûne 20/4 pendant au moins une semaine et réduisez votre consommation de sucre afin de l’effectuer sans fringales.

Pendant, isolez-vous pour éviter les contrariétés et les questions qui vous feraient douter. Pratiquez des activités calmes. Évitez la télévision et les vidéos à la demande comme Netflix qui ont tendance à donner envie de grignoter. Écoutez un livre audio, de la musique, écrivez ce qui vous passe par la tête. Hydratez-vous bien. Buvez beaucoup d’eau. Sachez que ce jeune intermittent peut également se faire à sec (sans boire d’eau) pour ceux qui trouve cela plus simple.

Pour vous aider, vous pouvez également vous brossez les dents régulièrement et faire un bain de bouche. Cela évite d’être dérangé par l’haleine désagréable qui apparaît une fois que le corps est en cétose.

Pour la rupture de votre jeune, nous vous recommandons de ne pas vous jeter sur les sucreries qui risqueraient de faire très rapidement grimper à nouveau votre insuline et remettre en route le stockage. Préférez rompre votre jeune avec des crudités comme le concombre qui est faible en matière grasse, sucre, calorie et contient beaucoup d’eau.

Témoignage sur le jeûne intermittent 36h : On l’a testé pour vous

Pour ce test, notre rédactrice Lexa s’est encore portée volontaire. Voici son témoignage :

 » J’ai commencé le jeûne intermittent 36h vendredi en début de soirée. Je ne me suis pas mise la pression. J’ai tout simplement enclenché le chrono de mon application (Tracker de jeûne) pour effectuer un jeûne libre et non un programme (je pense que n’importe quel minuteur de téléphone fera l’affaire. Mais là, c’était quand même motivant de voir à quel stade j’étais (cétose, brûle graisse et pour finir autophagie).

Les 18 premières heures ont été faciles. Je n’ai pas du tout regardé le compteur avant ça. Ma soirée a été paisible, j’ai écouté un livre audio et me suis endormie avec. Ma matinée a été chargée. Je n’ai commencé à sentir de l’inconfort que quand ma famille s’est mise à cuisiner (barbecue) et qu’on m’oppressait de question. C’est pourquoi je recommande vraiment aux personnes qui se lancent dans ce jeûne de rester loin de la tentation et des personnes trop curieuses ou sceptiques. Le mieux ? Ne pas en parler, gardez ça pour soi et ne pas en faire une grande affaire. Idéalement s’isoler (ce n’est que pour 36h).

J’ai failli craquer à plusieurs reprises dans la soirée, je voyais de la nourriture dans ma tête. Mais je me suis pesé et j’ai tenu bon ! Ce jeûne m’a permis de casser un palier physique et psychologique. Ensuite la nuit a été agité. J’avais sérieusement faim et je sentais que mon corps était en plein travail. J’ai eu des spammes bizarres dans le haut du dos. Avant de commencer je faisais 124.8 et ce matin à 7h (dimanche 13 Juin 2021) quand je me suis réveillée quasi 5 min avant la fin des 36 heures (j’étais affamée), je me suis pesé et je faisais 122,1. Soit une perte de 2,7 kilos. Je me sens fière et légère et surtout je ressens l’envie de recommencer pas seulement pour la perte de poids mais le côté booster de confiance et sensation de bien-être ! « 

Pour conclure, on peut se demander si la perte de poids qui résulte d’un jeûne de 36 heures n’est finalement que de l’eau et si après la fourchette d’alimentation, tout le poids perdu ne va pas revenir. D’après le retour de notre rédactrice Lexa, le lendemain de sa reprise alimentaire qui a été totalement normal (sans privation ni excès (pain au chocolat avec un thé, hachis parmentier, melon, glace, et soir grillade) son poids était de 121.8 kg. Soit une perte de poids de 300 grammes. Ce qui confirme l’affirmation selon laquelle le corps continue à brûler les graisses même une fois le jeûne 36/12 terminé.

Jeûne intermittent 22h (22/2) : Mode d’emploi, Avantages et Résultats

Le jeûne intermittent est une méthode visant à jeûner pendant un certain nombre d’heures et manger pendant les heures restantes. Il existe plusieurs durées dont le jeûne intermittent de 22H aussi appelé jeûne intermittent 22/2.

C’est quoi le jeûne intermittent 22H ?

Pour faire le jeûne intermittent, il suffit de jeûner pendant 22H et de manger vos repas durant les 2 heures restantes dans la journée. Le jeûne intermittent 22/2 doit être fait tous les jours de la semaine et sur une période suffisamment longue pour avoir tous les bienfaits.

Qu’est-ce qu’on mange durant un jeûne intermittent 22H ?

Lors du jeûne intermittent de 22H, vous n’avez pas de liste d’aliments autorisés ou interdits. En effet, c’est un des grands avantages du jeûne et c’est pour cela qu’il est de plus en plus populaire auprès des personnes désireuses de perdre du poids sans se priver. Par exemple, il n’est pas nécessaire de vous restreindre et de limiter votre consommation de féculents. Bien qu’il soit évident que lorsque vous essayez de perdre du poids et d’être en meilleure santé, vous devez éviter les aliments transformés et la restauration rapide (Mcdonalds, KFC, Burger King…).

Quant au nombre de repas autorisés, c’est à vous de décider du nombre de repas que vous aurez. Mais il n’y a pas non plus beaucoup de possibilités durant une période de 2 heures.

Quid du sport et de la musculation durant le jeûne 22/2 ?

Il est possible de faire de l’exercice durant un jeûne intermittent de 22h notamment durant la période de jeûne. On ne compte plus les études qui montrent les bienfaits du sport effectué à jeun. En effet, cela permet d’optimiser le processus de dégradation des graisses (lipolyse) et d’éviter les désagréments digestifs causés par la pratique du sport avec des aliments dans l’estomac. Cependant, il faudra éviter les activités intenses comme le HIIT et préférer le sport d’endurance de moyenne intensité comme la marche rapide.

Pour ce qui est de la musculation, il est plutôt déconseillé d’en faire durant vos périodes de jeûne. Cela serait contreproductif niveau performance. Préférez le faire durant votre fenêtre d’alimentation.

Est-ce que le jeûne intermittent 22h est efficace pour perdre du poids ?

En effet, de nombreuses études ont montré que le jeûne intermittent de 22h permet de rentrer en cétose et en mode brûle graisse. La cétose est un état qui permet au corps d’éliminer la graisse. Lorsque vous faites un jeûne intermittent 22/2 il n’y a aucun doute sur le fait que vous perdrez du poids. Sachez qu’en moyenne une perte de poids de 1,1 kg par semaine est observée. Ce qui est l’idéal puisqu’il est conseillé de perdre maximum 1 kilos par semaine pour éviter l’effet yoyo, les vergetures et l’excédent de peau.

Quels sont les bienfaits du jeûne 22/2 ?

Les avantages ne s’arrêtent pas là puisqu’en plus de vous faire retrouver la ligne, le jeûne intermittent vous permettra de retrouver la santé. En effet, grâce à lui, vous allez réduire votre résistance à l’insuline et votre cholestérol. Par ailleurs, une amélioration de la santé de votre cœur et de votre cerveau aura également lieu. Ce qui diminuera les risques de maladies cardiaques et d’Alzheimer. Le jeûne de 22h aura un impact positif sur votre longévité. Vous allez également réduire l’inflammation que vous avez potentiellement dans votre corps et qui est à l’origine de maladie comme l’arthrose par exemple.

Qui peut faire le jeûne 22/2 ?

Hélas, tout le monde ne peut pas faire le jeûne intermittent 22h. À commencer par les personnes en état de dénutrition ou ayant un IMC en dessous de 18.

Par ailleurs, les personnes qui prennent des médicaments ne pourront pas non plus faire le jeûne intermittent. Ce qui englobe les personnes diabétiques (diabète de type 1).

Plus surprenant, certaines femmes ne peuvent pas faire le jeûne 22/2. En effet, des études ont montré que le jeûne intermittent peut entrainer des aménorrhées (absence de règles). Il n’est donc pas compatible avec les femmes qui essayent de tomber enceinte, ni celles qui suivent un parcours de PMA. Cela n’est pas recommandé non plus durant la grossesse ni l’allaitement.

Conseils pour réussir votre jeûne intermittent 22/2

Pour réussir votre jeûne intermittent 22h, nous vous conseillons de tester sur plusieurs jours les plages horaires sur lesquelles vous supportez le mieux la privation de nourriture et la faim. Par exemple si vous adorez le repas du soir et qu’il est très difficile de ne pas manger avec vos proches, n’hésitez pas à  » sacrifier  » plutôt le petit déjeuner pour conserver ce moment salvateur pour vous.

Top 8 des applications de jeûne intermittent

Vous avez craqué pour la dernière tendance en matière de perte de poids à savoir le jeûne intermittent et vous cherchez une application pour vous accompagner durant votre processus pour retrouver le poids de vos rêves et la santé ?

Tracker de jeûne – Notre application de jeûne intermittent coup de ❤️

Cette application de jeûne intermittent est l’une des meilleures pour faire le jeûne intermittent. C’est l’appli préférée des jeûneurs par intermittence. Elle a très peu de mauvais avis et nombreux sont les utilisateurs qui la trouvent bien pensé et pratique. Elle semble donc être un allié efficace pour ceux qui entreprennent un jeûne intermittent. Gros plus, on y trouve la quasi-totalité des protocoles de jeûnes intermittent du 12-12 au 23-1 et même le 5:2. Et elle permet également de suivre sa consommation d’eau. Ce que l’une de nos rédactrices Lexa a particulièrement aimé dans le cadre de son jeûne intermittent sec 18/6.

Fonctionnalités :

  • Minuteur : il suffit de le lancer pour que l’application vous rappelle quand votre jeûne commence et se termine. Pratique pour ceux qui n’ont pas envie de guetter l’horloge et qui ont envie de se changer les esprits durant leurs jeûnes.
  • Statistiques : Des graphiques vous permettent de suivre votre évolution au niveau de votre poids et votre état d’esprit
  • Personnalisation : Vous pouvez définir vos objectifs, ajuster votre période de jeûne et d’alimentation afin de vous créer un plan unique
  • Vérification de votre état durant votre jeûne : vous pourrez en savoir plus sur ce qui se passe dans votre corps durant votre jeûne en fonction du nombre d’heures que vous avez atteint
  • Tracker intelligent : Vous pouvez commencer et arrêter votre jeûne en un clic. L’application vous donne automatiquement le temps durant lequel vous avez jeûné
  • Tracker d’eau

Prix : Gratuite mais avec des pubs. Vous ne pourrez faire que certains programmes de jeûnes intermittents avec la version gratuite.

Pour suivre le programme de votre choix et enlever les pubs il faudra passer en premium et payer 14,99 euros par mois.

Application en français : Oui ✅

Disponible sur Iphone : Oui ✅ 

Disponible sur Android : Oui ✅ 

Bodyfast

Application largement téléchargée (20 millions de fois) et appréciée par ces utilisateurs, BodyFast est notre application chouchoute numéro 2 ! On aime moins le design et tout n’est pas toujours clair mais elle remplit bien sa fonction.

Fonctionnalités :

  • Horloge de jeûne pour vous guider
  • Suivi du poids et des mensurations
  • Tracker d’eau
  • Fonctions de rappel
  • Informations sur les connaissances à avoir pour suivre le jeûne intermittent

Prix : Gratuite pour suivre une dizaine de programme. Pas de publicité. Pour plus de programmes et de fonctionnalité il faut payer 14,99 euros par mois.

Application en français : Oui ✅

Disponible sur Iphone : Oui ✅

Disponible sur Android : Oui ✅

Jeûne intermittent

L’une des choses qu’on a vraiment apprécié avec cette application de jeûne intermittent c’est son programme à suivre pour les débutants de 14 jours avec un menu.

Fonctionnalités :

  • L’application vous dit quand manger et quand jeûner
  • Vous pouvez effectuer des réglages personnalisés
  • Suivi de votre poids
  • Recettes

Prix : Tarif unique à 19 euros. Aucun abonnement.

Application en français : Oui ✅

Disponible sur Iphone : Oui ✅

Disponible sur Android : Oui ✅

Fastic

Une application pour suivre le jeûne intermittent l’esprit léger. Elle est pratique et agréable à utiliser et dispose des fonctionnalités indispensables qu’on attend de ce type d’app’ !

Fonctionnalités :

  • Compteur de jeûne
  • Différents programmes de jeûne
  • Statut corporel
  • Tracker d’eau avec rappel
  • Blog pour tout savoir sur le jeûne intermittent

Prix : Gratuite. Aucune publicité. Pour plus de fonctionnalités il existe plusieurs forfait Fastic Plus. Le plus bas est à 12,99 euros.

Application en français : Oui ✅

Disponible sur Iphone : Oui ✅

Disponible sur Android : Oui ✅

Fasteasy

On trouve que cette application plutôt simple et néanmoins efficace. On la recommande à ceux qui aiment aller à l’essentiel et qui comptent pratiquer les programmes de jeûnes intermittent le plus répandus.

Fonctionnalités :

  • Minuteur : choisissez un objectif, lancez le minuteur et c’est parti
  • Statut corporel : suivez toutes les étapes clés du cheminement de votre corps
  • Statistiques : surveillez vos statistiques de jeûne et de poids

Prix : 10,99 euros par mois

Application en français : Oui ✅

Disponible sur Iphone : Oui ✅

Disponible sur Android : Oui ✅

Window

Nous avons classé cette application en dernière car elle est assez limitée. En effet, il n’y a qu’un programme de jeûne intermittent gratuit. Dès lors que vous voudrez jeûner plus, vous serez coincé et devrez débourser 10,99 euros par mois.

Fonctionnalités :

  • Suivi de la période d’alimentation et de jeûne
  • Programmation de la période d’alimentation
  • Notification quand la période d’alimentation commence et fini
  • Possibilité de se lancer des défis personnels

Prix : Gratuite mais très limité. 10,99 euros par mois ou 43 euros par an pour un accès complet.

Application en français : Oui ✅

Disponible sur Iphone : Oui ✅

Disponible sur Android : Oui ✅

Pour compléter l’utilisation de l’application de jeûne intermittent de votre choix, Fast Buddy vous propose des groupes de soutien Whatsapp ! Vous pourrez dès aujourd’hui rejoindre un groupe de maximum 30 personnes avec des profils similaires au vôtre qui suivent le même type de jeûne intermittent. Un véritable soutien disponible 24H/24, 7J/7

Jeûne intermittent 24h : Mode d’emploi, Bienfaits et Résultats

Jeûner n’est plus une pratique marginale effectuée par certains instituts spécialisés ou thérapeutes. C’est devenu une méthode de plus en plus utilisée. Plus seulement pour améliorer la santé ou faire une cure détox mais aussi pour maigrir. Il n’est cependant plus question de jeûner pendant des semaines. Cela étant difficilement conciliable avec une vie active, de plus en plus de personnes se tournent vers l’alternative qu’est le jeûne intermittent. Pour l’effectuer il n’y a besoin que de jeûner quelques heures ou quelques jours au plus.

En effet, il existe plusieurs durées de jeûnes intermittent. Parmi elles, le jeûne intermittent 24h. Comment cela se déroule-t-il vraiment et que peut-on atteindre d’une telle pratique ? C’est ce que nous allons voir à travers cet article.

Comment s’effectue le jeûne intermittent 24H ?

Le jeûne intermittent de 24h peut se dérouler de deux manières. Soit en mangeant une fois par jour soit en mangeant un jour sur deux.

Concernant la première méthode, appelé aussi OMAD (one meal a day = un repas par jour), il s’agit de vous nourrir d’un seul repas qui doit être pris dans les 45 minutes une fois que vous avez commencé. Cela peut être à n’importe quel moment de la journée. Du moment que vous respectez cette règle de ne manger qu’une fois sur 24 heures. Il ne s’agit pas de prendre un repas qui s’éternise des heures.

En ce qui concerne la seconde méthode, appelé aussi jeûne intermittent 1:1 ou ADF ( Alternate Day fasting = alterner les jours de jeûne), il s’agit de manger normalement en faisant 3 repas durant 24h puis de jeûner durant 24h.

Qu’est-ce qu’on mange après un jeûne de 24H ?

Dans l’une comme dans l’autre méthode, on peut se demander s’il y a des aliments interdits et d’autres autorisés. Figerez-vous que non et c’est là que le jeûne intermittent plaît beaucoup. Vous n’avez pas à vous préoccuper de ce que vous pouvez manger ou non. Vous devez toutefois vous montrer prudent au moment de rompre votre jeûne. En effet, après 24h de jeûne, vous devrez vous montrer clément avec votre estomac. Sinon il risquerait de vous donner une bonne leçon : diarrhées, nausées, vomissements …

Même s’il est compréhensible que vous soyez affamé et que vous soyez pressé de manger. Surtout si vous vous êtes aventuré à faire du sport durant votre jeûne.

Est-ce qu’on peut faire du sport et de la musculation pendant un jeûne intermittent de 24h ?

Qu’on se le dise, vous pouvez tout à fait continuer à faire du sport ou de la musculation en pratiquant le jeûne 24h. Seulement vous devez bien choisir votre moment pour que cela ne soit pas contre-productif et ne vous crée pas de fringales.

Pour la méthode OMAD, préférez faire votre sport plusieurs heures après votre repas. Plutôt que vers la fin de vos 24h de jeûne. Pour 1:1, évitez de faire du sport le jour de votre jeûne. Gardez vos séances pour les journées où vous vous alimentez.

Sachez d’ailleurs qu’en plus de ne pas avoir de liste d’aliments interdits ou autorisés, le jeûne intermittent 24h vous permet de perdre du poids même sans faire de sport.

Perd-on vraiment du poids avec un jeûne de 24h ?

En effet, la perte de poids est de 1,8kg par semaine pour l’OMAD en moyenne et de 2kg en moyenne pour le jeûne intermittent de 24h 1:1. Il s’agit bien entendu d’une moyenne en phase de « croisière ». Si vous débutez ou avez beaucoup de kilos à perdre, vous perdrez sans doute plus.

Par ailleurs, sachez que la perte de poids n’est pas le seul bienfait du jeûne intermittent de 24h.

Quels sont les bienfaits du jeûne intermittent de 24h ?

Il permet d’améliorer considérablement votre santé grâce aux mécanismes qu’il déclenche comme la cétose notamment. Des véritables changements hormonaux ont lieu dans votre corps. Et ces changements vont dans le bon sens, puisqu’ils permettent de réduire l’inflammation qui crée de nombreuses maladies comme l’arthrose, le diabète ou encore les maladies cardiaques. Par ailleurs, il améliore votre sensibilité à l’insuline qui est l’hormone de stockage et l’hormone défaillante chez les personnes diabétiques. Grâce au jeune intermittent vous aurez également une meilleure santé du cœur et du cerveau grâce à son action anti-âge notamment à laquelle vous direz merci pour son action sur le vieillissement et sa capacité à augmenter votre longévité ?

Qui peut faire le jeûne de 24h ?

Malheureusement tout le monde ne peut pas faire le jeûne intermittent 24h. Pour le faire vous devez être adulte (âgé de plus de 18 ans), ne pas avoir d’hypertension ni de diabète (de type 1). Vous ne pourrez pas le faire si vous suivez un traitement médicamenteux lourd, si votre IMC est inférieur à 15 ou si vous êtes une femme enceinte, qui allaite ou qui suit une procédure de PMA

7 Conseils pour réussir votre jeûne intermittent 24h

➡️ Pratiquez des jeûnes plus petits avant de vous lancer comme le jeûne intermittent 16/8

➡️ Commencez par l’introduire une fois par semaine

➡️ Évitez les repas gargantuesques lors des périodes d’alimentation

➡️ Évitez de manger trop sucrés pour éviter les fringales durant votre jeûne de 24h

➡️ Buvez uniquement de l’eau, du café et thé sans sucre durant votre jeûne

➡️ Restez au calme et occupez-vous. Préférez effectuer votre jeûne de 24h le week-end

➡️ Ayez un plan alimentaire pour vous rendre compte de ce que vous mangez et ne pas rentrer dans un schéma compulsion/restriction qui va vous faire stagner ou grossir

Jeûne intermittent sec

Le jeûne intermittent est une méthode de perte de poids et remise en forme qui est de plus en plus pratiquée. On ne compte plus les concepts dérivés de cette méthode comme le tout nouveau qui commence à avoir ces fervents défenseurs : le jeûne intermittent sec. Mais de quoi s’agit-il au juste ? En quoi est-ce différent du jeûne intermittent classique ? Et surtout y a-t-il plus de bénéfices santé et perte de poids à le suivre comme le prétendent ses adeptes ?

Jeûne intermittent sec vs jeûne intermittent classique : c’est quoi la différence ?

Le jeûne intermittent consiste à jeûner pendant un certain nombre d’heures et à manger durant les heures restantes. Il existe plusieurs protocoles de jeûnes intermittents comme le 16/8 (jeûner pendant 16h manger pendant 8h), le 18/6, le 14/10, le 12/12, le 20/4, le 5:2 ou encore le OMAD (one meal a day = 1 repas par jour). Durant tout ces jeûnes intermittents, il est possible de boire à volonté de l’eau, du thé et avec modération du café. Ce qui n’est pas le cas dans le jeûne intermittent sec.

En effet, ce jeûne sec est appelé ainsi car contrairement à la version traditionnelle, il est interdit de boire durant la période de jeûne. Aucun aliment ni fluide ne doit donc être pris. Cela peut sembler extrêmement dur et on se demande pour quel raisons certaines personnes sont prêtent à se passer d’eau durant un jeûne intermittent pour en faire un sec.

Des bienfaits plus rapidement avec le jeûne intermittent sec …

Il semblerait que les bienfaits soient au cœur de leur motivation. En effet, le jeûne intermittent sec a tout comme le jeûne intermittent classique des bienfaits sur la santé. Mais ce qui motive vraiment ces adaptes et fait la différence avec le jeûne intermittent classique c’est qu’il a été prouvé qu’une journée de jeûne sec équivaut à 3 journées de jeûne classique. Les bienfaits observés lors d’un jeûne intermittent classique sont donc plus rapidement obtenus avec sa version sèche.

L’exemple type de ce phénomène a été montré par des études qui ont conclu qu’avec le jeune intermittent sec l’autophagie est plus vite atteinte. Pour atteindre l’autophagie, il faut en général jeûner entre 24 à 48h. L’autophagie signifie s’auto-dévorer, ce qui signifie que le corps s’alimente de ses propres cellules. Durant ce processus, les cellules se nettoient en profondeur en enlevant leurs cellules abimées et inutilisées. Des cellules plus jeunes sont également créées. Une espèce de réinitialisation totale du corps a donc lieu.

Imaginons qu’une personne fasse un jeûne intermittent 12/12 sec et passe donc 12h à jeûner. Étant donné qu’une durée de jeûne sec équivaut à minimum deux fois un jeûne classique, cela signifierait qu’au lieu que cette personne ait les bienfaits de 12 heures, elle aura ceux de 24 heures de jeûne. Elle atteindra donc l’autophagie et le mode brule graisse au lieu d’arriver  » seulement  » à la cétose.

De ce fait, cette personne aura plus rapidement les bienfaits qu’apporte le jeûne intermittent. À savoir :

  • La préservation de la bonne santé du cerveau
  • La protection contre les maladies dégénératives causer par l’inflammation en baisant le niveau d’inflammation dans le corps
  • La baisse du cholestérol
  • La régulation du niveau de sucre dans le sang et donc une meilleure résistance à l’insuline
  • La protection contre diabète
  • La réduction de la tension artérielle
  • La diminution des risques de crises cardiaques

Mais les bienfaits du jeûne intermittent ne s’arrêtent pas là. Le bienfait principal, rechercher par la plupart des gens qui se lancent dans cette pratique est la perte de poids. Et en la manière, on peut se demander si le jeûne intermittent sec fait fondre plus rapidement les kilos.

… Ainsi qu’une perte de poids plus importante

Grâce au jeûne intermittent sec, peu importe le jeûne intermittent que vous entreprendrez, vous atteindrez le fameux mode brule graisse. D’ordinaire, ce mode n’est atteint qu’après 18 heures minimums de jeûne. Puisque durant le jeûne sec le corps a besoin non seulement d’énergie mais aussi d’eau pour fonctionner, dès lors qu’il en manque, il en fabrique. Il se sert alors de la graisse pour créer cette eau. Selon des études, le corps brûle plus de gras pour fabriquer cette eau que dans un jeune classique. Pour fabriquer 107 grammes d’eau, il brûle 100 grammes de gras.

Il est donc fort probable que vous constatiez qu’avec le jeûne intermittent sec vous perdez plus de poids qu’avec la méthode classique. Cela dit, ce constat est à modérer. En effet, durant un pareil jeûne votre corps perd globalement de l’eau même s’il en fabrique. Il y a donc une perte hydrique à prendre en compte dans cette perte de poids plus importe. Vous le verrez surement à l’aide d’une balance impédancemètre.

Suivre un jeûne intermittent sec, c’est vraiment plus simple ?

Quasi tous les jeûnes intermittents peuvent être fait en version sec. Il faudra néanmoins faire attention à bien préparer ceux plus de 24H. Ils ne peuvent être entrepris  » de but en blanc  » par des débutants. Débutez toujours par la pratique du jeûne intermittent classique avant de vous tourner vers un jeûne intermittent sec.

Beaucoup de personnes qui n’aiment pas les demi-mesures, préfèrent le jeûne intermittent sec et le trouve plus simple. Alors que d’autres personnes arrivent à parfaitement faire le jeûne intermittent classique et ne se verraient pas sans leur précieuse tasse de thé ou café. Sans infirmer ou confirmer la facilité du jeûne sec par rapport au jeûne intermittent classique, on a eu envie de faire une expérience et on a demandé à une de nos rédactrices, Lexa, qui pratique actuellement le jeûne intermittent 18/6 de le faire en version sèche. Elle commencera Vendredi 21 Mai 2021. Nous ferons un update à J+7 avec son retour sur l’expérience et sa perte de poids sachant qu’elle démarre à 124 kg.

Comment rompre un jeûne intermittent ?

Faire un jeûne intermittent ne s’improvise pas. Il est important d’être suffisamment documenté sur le sujet pour le faire correctement et en tirer tous les bénéfices. L’une des choses à ne pas rater si vous voulez que votre jeûne intermittent soit profitable est la manière dont vous allez le rompre. En effet, casser votre jeûne doit être fait de manière à éviter de bousculer votre métabolisme qui doit doucement se remettre en marche après des heures de repos sans nourriture.

Rompre un jeûne intermittent peut avoir des effets secondaires

Il faut savoir que quand vous êtes en période de jeûne, votre corps au bout d’un certain moment commence à ralentir le processus de digestion vu qu’il n’y a au fil des heures plus rien dans votre bol alimentaire. Il y a donc moins d’enzymes digestives dans votre estomac quand vous êtes sur le point de rompre votre jeûne intermittent. Ce qui le rend fragile et peut causer divers effets secondaires. Parmi ces derniers, il y a la diarrhée, la nausée, les ballonnements, et les vomissements. Comme il y a moins d’enzymes digestives, votre corps ne peut pas immédiatement digérer la nourriture que vous lui donnez. Elle stagne donc plus longuement dans votre estomac. Ce qui explique tous ces problèmes.

Pour les éviter, il est préférable que vous planifiiez votre rupture de jeune afin qu’elle se passe le mieux possible.

Que faut-il manger pour casser correctement un jeûne intermittent ?

Pour casser correctement votre jeune intermittent, il faudra commencer par bien vous hydrater. Idéalement avec de l’eau plate à température ambiante pour de pas brusquer votre estomac (évitez le café). Attendez une dizaine de minutes après vous êtes bien hydraté pour commencer à manger.

Les aliments parfaits pour commencer sont les crudités car elles se mangent froides, sont pauvres en glucides et très hydratantes. Préparez-vous une belle assiette de concombres par exemple. Évitez la vinaigrette qui pourrait vous créer des aigreurs d’estomac. Préférez une cuillère d’huile d’olive vierge. Vous pouvez accompagner votre assiette de crudités d’une viande maigre. La viande maigre comme le blanc de poulet est l’idéal pour ceux qui viennent de rompre un jeûne intermittent. Vous pouvez cuisiner votre viande avec de la matière grasse comme du beurre ou de l’huile de coco. Il faudra par contre éviter les assaisonnements qui pourraient déranger votre estomac (poivre, piment d’Espelette …). Concernant la quantité, la taille d’une main est l’idéal pour une portion de protéines post jeune intermittent.

Si vous avez des effets secondaires malgré tout lors de la rupture de votre jeûne intermittent, n’hésitez pas à prendre du psyllium bio. C’est une graine qui est imbattable pour les problèmes liés à la digestion . Elle vous aidera grandement à rompre votre jeûne sans désagrément.

Jeûne intermittent avant après : 24 transformations impressionnantes

Si vous ne savez pas encore ce qu’est le jeûne intermittent, vous êtes passé à côté d’une méthode de perte de poids qui a vraiment changé radicalement la vie de beaucoup de personnes à travers le monde.

Aussi appelé fasting, le jeûne intermittent consiste à jeûner durant un certain nombre d’heures et à manger durant une fourchette de temps. Il existe plusieurs protocoles de jeûne intermittent qui permette d’avoir différentes durées de jeûne et de temps pour manger. Parmi les plus pratiqués, on retrouve le 16/8, le 12/12, le 14/8, le 20/4 et le jeûne intermittent 5:2.

Cela peut faire peur mais faire l’un des plus petits protocoles revient seulement à sauter un repas. Ce qui est facilement réalisable. Bien sur, il existe des jeûnes intermittents plus extrêmes comme le OMAD où on ne peut manger qu’une fois par jour. Ou encore le ADF où il faut manger un jour sur deux.

Au niveau de la perte de poids, le fasting a de très bons résultats sur les hommes comme sur les femmes. Si vous n’êtes pas en surpoids ni en obésité, il peut également fonctionner pour vous. En effet, il vous permettra de vous délester de vos petits kilos superflus et de vous affiner. Si vous voulez simplement sécher et avoir un corps plus tonique et des muscles plus définis, le fasting vous conviendra parfaitement aussi.

Vous constaterez sur les avant après que le fasting a tendance à gommer très rapidement le ventre. C’est grâce aux mécanismes qu’ils déclenchent (cétose) et ceux qu’ils freinent (taux de sucre dans le sang, pic d’insuline) qu’il permet au corps de se débarrasser plus facilement de la graisse. Vous pourrez donc considérablement vous affiner même sans faire de sport. Voyez par vous-même grâce à ces avants-après !

24 avant après jeûne intermittent

Ces avants après donnent envie de se lancer dans le jeune intermittent pour en tiré tous les bienfaits : perte de poids comme bienfaits sur la santé. Toutefois attention ! Beaucoup de personnes reconnaissent toujours suivre le fasting malgré leur objectif atteint. Le jeûne intermittent doit être vu comme un style de vie a adopté sur le long terme plutôt qu’un remède miracle a suivre pendant quelques mois. Surtout si c’est pour retourner à vos vieilles habitudes une fois fini !

Si vous êtes motivés pour perdre du poids, n’attendez plus et démarrez le jeune intermittent aujourd’hui avec Fast Buddy ! Ne restez pas seul et faites votre jeûne intermittent avec d’autres personnes.

Jeûne intermittent 16h (16/8) : Mode d’emploi, Bienfaits et Résultats

Le jeûne intermittent est une méthode visant à jeûner pendant un certain nombre d’heures et manger pendant les heures restantes. Il existe plusieurs durées dont le jeûne intermittent de 16H aussi appelé jeûne intermittent 16/8.

C’est quoi le jeûne intermittent 16H ?

Pour faire le jeûne intermittent, il suffit de jeûner pendant 16H et de manger vos repas durant les 8 heures restantes dans la journée. Le jeûne intermittent 16/8 doit être fait tous les jours de la semaine et sur une période suffisamment longue pour avoir tous les bienfaits.

Qu’est-ce qu’on mange durant un jeûne intermittent 16H ?

Lors du jeûne intermittent de 16H, vous n’avez pas de liste d’aliments autorisés ou interdits. En effet, c’est un des grands avantages du jeûne et c’est pour cela qu’il est de plus en plus populaire auprès des personnes désireuses de perdre du poids sans se priver. Il n’y a pas besoin de se restreindre et de s’interdire de consommer des pâtes par exemple. Bien qu’il aille de soi que quand on essaye de perdre du poids et être en meilleure santé on doit rester éloigné des aliments industriels.

Par ailleurs, des études ont montré que lors d’un jeûne intermittent 16/8, il était plus optimal de sauter le dîner que le petit déjeuner. Les participants de ces études qui sautaient le repas du soir ont perdu plus de poids que ceux qui ne prenaient pas de petit déjeuner.

 

Est-ce qu’on peut faire du sport et de la musculation durant le jeûne 16/8 ?

Des études ont montré que le jeûne intermittent donnait d’excellents résultats sur la perte de poids. Il est donc normal de se demander si combiner avec du sport ou de la musculation, les résultats ne seraient pas décuplés.

Il est possible de faire du sport durant un jeûne intermittent de 16h notamment durant la période de jeûne. On ne compte plus les études qui montrent les bienfaits du sport effectué à jeun. En effet, cela permet d’optimiser le processus de dégradation des graisses (lipolyse) et d’éviter les désagréments au niveau digestif occasionnés par la pratique du sport avec des aliments dans l’estomac. Cependant, il faudra éviter les activités intenses comme le HIIT et préférer le sport d’endurance de moyenne intensité comme la marche rapide.

Pour ce qui est de la musculation, il est plutôt déconseillé d’en faire durant vos périodes de jeûne. Cela serait contreproductif niveau performance. Préférez le faire durant votre fenêtre d’alimentation.

Globalement au début de votre aventure avec le jeûne intermittent préférez habituer votre corps d’abord pendant plusieurs semaines avant de commencer ou reprendre une activité sportive. Gardez en tête que le sport est optionnel avec le jeûne intermittent car il a à lui seul des effets importants sur la perte de poids.

Est-ce que le jeûne intermittent 16h est efficace pour perdre du poids ?

En effet, de nombreuses études ont montré que le jeûne intermittent de 16h permet de rentrer en cétose. La cétose est un état qui permet au corps d’éliminer la graisse. Lorsque vous faites un jeûne intermittent 16/8 il n’y a aucun doute sur le fait que vous perdrez du poids. Sachez qu’en moyenne une perte de poids de 0,8 kg par semaine est observée. Cela peut sembler peu mais cette perte de poids s’accompagne d’une perte de centimètre importante. En somme, vous fondrez à vue d’œil puisque vous vous affinerez rapidement. Notamment au niveau du ventre !

Quels sont les bienfaits du jeûne 16/10 ?

Les avantages ne s’arrêtent pas là puisqu’en plus de vous faire retrouver la ligne, le jeûne intermittent vous permettra de retrouver la santé. En effet, grâce à lui, vous allez réduire votre résistance à l’insuline et votre cholestérol. Par ailleurs, une amélioration de la santé de votre cœur et de votre cerveau aura également lieu. Ce qui diminuera les risques de maladies cardiaques et d’Alzheimer. Le jeûne de 16h aura un impact positif sur votre longévité. Vous allez également réduire l’inflammation que vous avez potentiellement dans votre corps et qui est à l’origine de maladie comme l’arthrose par exemple.

Qui peut faire le jeûne 16h ?

Hélas, tout le monde ne peut pas faire le jeûne intermittent 16h. À commencer par les personnes en état de dénutrition ou ayant un IMC en dessous de 15.

Par ailleurs, les personnes qui prennent des médicaments ne pourront pas non plus faire le jeûne intermittent. Ce qui englobe les personnes diabétiques (diabète de type 1).

Plus surprenant, certaines femmes ne peuvent pas faire le jeûne 16/8. En effet, des études ont montré que le jeûne intermittent peut entrainer des aménorrhées (absence de règles). Il n’est donc pas compatible avec les femmes qui essayent de tomber enceinte, ni celles qui suivent un parcours de PMA. Cela n’est pas recommandé non plus durant la grossesse ni l’allaitement.

Pour conclure, le jeûne intermittent 16h est idéal si vous débutez avec le jeûne intermittent. C’est le protocole de jeûne intermittent le plus populaire.

Retour en haut