Faire un jeûne intermittent ne s’improvise pas. Il est important d’être suffisamment documenté sur le sujet pour le faire correctement et en tirer tous les bénéfices. L’une des choses à ne pas rater si vous voulez que votre jeûne intermittent soit profitable est la manière dont vous allez le rompre. En effet, casser votre jeûne doit être fait de manière à éviter de bousculer votre métabolisme qui doit doucement se remettre en marche après des heures de repos sans nourriture.

Rompre un jeûne intermittent peut avoir des effets secondaires

Il faut savoir que quand vous êtes en période de jeûne, votre corps au bout d’un certain moment commence à ralentir le processus de digestion vu qu’il n’y a au fil des heures plus rien dans votre bol alimentaire. Il y a donc moins d’enzymes digestives dans votre estomac quand vous êtes sur le point de rompre votre jeûne intermittent. Ce qui le rend fragile et peut causer divers effets secondaires. Parmi ces derniers, il y a la diarrhée, la nausée, les ballonnements, et les vomissements. Comme il y a moins d’enzymes digestives, votre corps ne peut pas immédiatement digérer la nourriture que vous lui donnez. Elle stagne donc plus longuement dans votre estomac. Ce qui explique tous ces problèmes.

Pour les éviter, il est préférable que vous planifiiez votre rupture de jeune afin qu’elle se passe le mieux possible.

Comment rompre un jeûne intermittent

Que faut-il manger pour casser correctement un jeûne intermittent ?

Pour casser correctement votre jeune intermittent, il faudra commencer par bien vous hydrater. Idéalement avec de l’eau plate à température ambiante pour de pas brusquer votre estomac (évitez le café). Attendez une dizaine de minutes après vous êtes bien hydraté pour commencer à manger.

Les aliments parfaits pour commencer sont les crudités car elles se mangent froides, sont pauvres en glucides et très hydratantes. Préparez-vous une belle assiette de concombres par exemple. Évitez la vinaigrette qui pourrait vous créer des aigreurs d’estomac. Préférez une cuillère d’huile d’olive vierge. Vous pouvez accompagner votre assiette de crudités d’une viande maigre. La viande maigre comme le blanc de poulet est l’idéal pour ceux qui viennent de rompre un jeûne intermittent. Vous pouvez cuisiner votre viande avec de la matière grasse comme du beurre ou de l’huile de coco. Il faudra par contre éviter les assaisonnements qui pourraient déranger votre estomac (poivre, piment d’Espelette …). Concernant la quantité, la taille d’une main est l’idéal pour une portion de protéines post jeune intermittent.

Si vous avez des effets secondaires malgré tout lors de la rupture de votre jeûne intermittent, n’hésitez pas à prendre du psyllium bio. C’est une graine qui est imbattable pour les problèmes liés à la digestion . Elle vous aidera grandement à rompre votre jeûne sans désagrément.

Comment rompre un jeûne intermittent ?

Un commentaire sur “Comment rompre un jeûne intermittent ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut